Comment mettre fin à l’éjaculation précoce ?


assurer au litUn homme sur trois est touché par le trouble de l’éjaculation prématurée, qui se manifeste par une incapacité de maitriser son excitation d’où le sujet éjacule trop vite avant ou quelques secondes après la pénétration.

Ce trouble éjaculatoire provoque des conflits conjugaux, vu que la partenaire l’explique par un acte égoïste.

Quels sont les facteurs responsables sur la précocité de l’éjaculation ?

Peut-on remédier à ce trouble d’une manière efficace ?

Avant de chercher une solution pour mettre fin à l’éjaculation non maitrisé, il sera utile de comprendre les causes impliquées dans ce trouble.

Certains spécialistes ont mis en évidence les facteurs responsables sur les troubles de l’éjaculation :

  • Le stress et l’anxiété.
  • Le traumatisme.
  • Une culture religieuse stricte.
  • La masturbation rapide en secret.
  • La consommation des drogues.
  • L’hyperthyroïdie.
  • L’hyperactivité qui commence dés l’enfance.
  • L’avancement d’âge.

Plusieurs sexologues recommandent leurs patients de suivre une thérapie comportementale pour commencer à traiter ce trouble.

Parmi les méthodes utilisées dans la rééducation comportementale :

  • La compression : consiste à exercer une pression sur le gland au moment de l’imminence pour bloquer l’éjaculation.
  • Le stop and go : il s’agit de repérer le point non retour et arrêter la stimulation sexuelle à l’imminence.
  • Prolonger les préliminaires.
  • La masturbation préventive.
  • Le relâchement : en pratiquant des techniques de développement personnel comme l’hypnose et la sophrologie ou encore les exercices de respiration.

Cette méthode vise à améliorer la concentration et relâcher la tension.

D’autres solutions pharmacologiques qui permettent de retarder l’éjaculation :

  • Les antidépresseurs : sous une prescription médicale, permettant de relâcher la tension surtout chez les personnes nerveuses.
  • Les crèmes et les gels anesthésiques : permettent de diminuer la sensibilité du pénis et de retarder l’éjaculation.

Ces deux dernières solutions ne sont pas efficaces, vu leurs effets secondaires sur la santé générale du sujet : les diarrhées, les vertiges, l’absence de l’érection… en plus leurs effets sont provisoires ; il suffit de ne plus les utiliser que les troubles se reproduisent encore une fois.

Plusieurs couples ont trouvé leurs bien être dans les solutions naturelles, qui sont des compléments extraits de plantes, agissant d’une manière saine et spontanée sur la régulation de la sérotonine.

Ces supplément ont prouvé une efficacité durable, pour mettre fin aux troubles de l’éjaculation précoce.

Maintenant vous pouvez dire adieu aux antidépresseurs et d’autres médicaments chimiques qui attaquent d’autres fonctions métaboliques.